Appel à contributions
pour le lancement de la revue

Actes de la recherche sur le développement durable

éditée par l’Institut Universitaire du Sud (Univ-Sud)
Jacqueville, Côte d’Ivoire

« Développement durable : recherches en actes »
Numéro 1 – 2021

L’Institut Universitaire du Sud est un établissement scientifique de recherche, de formation et de renforcement des capacités, situé dans la commune littorale de Jacqueville, incluse dans le périmètre du Grand Abidjan en Côte d’Ivoire. Créé à l’initiative d’un groupe de chercheurs et d’enseignants-chercheurs soucieux de mobiliser les connaissances scientifiques pour infléchir la conduite des projets de développement local et du changement social, il ambitionne de se positionner à l’avant-garde des problématiques liées aux conditions et aux implications d’un développement durable des sociétés.

La création de la revue Actes de la recherche sur le développement durable répond à la nécessité de se doter d’outils d’analyse et de connaissance critiques, aptes à favoriser l’échange d’expériences, de réflexions et d’interrogations, qu’il s’agit de mettre à la disposition de la communauté scientifique, des étudiants et du public au sens large (praticiens, décideurs et gestionnaires, journalistes, ONG, organisations de la société civile, citoyens).

Actes de la recherche sur le développement durable a vocation à devenir une revue de référence en Afrique et dans le monde. Elle publiera, en ligne et en accès libre, des articles rigoureusement évalués selon les normes internationales en vigueur, présentant des matériaux et des résultats de recherche originaux, théoriques et empiriques, laissant une large place à l’innovation scientifique et socio-économique, ainsi qu’à la réflexivité sur les implications de la recherche sur les pratiques sociales.

L’édition de cette publication scientifique sera assurée par l’Univ-Sud, avec la participation d’un comité de rédaction et d’un comité de lecture internationaux. La langue de publication est principalement le français et, secondairement, l’anglais.

Pour son numéro inaugural à paraître en mai 2021, Actes de la recherche sur le développement durable souhaite réunir un ensemble d’articles présentant un large éventail des champs thématiques et des espaces géographiques, et faisant le point sur les avancées actuelles des problématiques, des connaissances, des expériences et expérimentations sociales à l’œuvre en Afrique et dans le monde. Il s’agit d’offrir au public scientifique et « profane », un état de la recherche et de la réflexion sur le développement durable dans le contexte global actuel. Celui-ci est marqué, en particulier, par l’importance des préoccupations environnementales (changement climatique, pollution, raréfaction des ressources, réduction de la biodiversité, catastrophes naturelles, etc.) et sanitaires ; mais aussi par l’extension considérable des inégalités, tant en termes de conditions de vie, d’accès aux ressources, aux revenus et aux emplois, aux équipements et infrastructures, aux services publics, à la santé et aux protections, à l’information et à l’éducation, aux techniques et innovations, qu’en termes d’exposition aux risques économiques et financiers, environnementaux, sanitaires, politiques (conflits), etc.

Qu’entend-on aujourd’hui par développement durable ? Quels en sont les domaines d’application ? Comment les approches sont-elles conçues ? Comment se renouvellent-elles ? Une première partie du numéro sera consacrée à des articles qui abordent la question du point de vue théorique, épistémologique et méthodologique. L’essentiel du numéro sera toutefois consacré à des articles présentant des résultats de recherches sur des situations locales et des expériences concrètes, voire des démarches expérimentales et/ou alternatives, en restituant et en analysant les pratiques sociales, les logiques des différents acteurs et protagonistes, les problèmes auxquels ils sont confrontés. Les auteur.e.s sont invité.e.s à illustrer les principes du développement durable et ses enseignements sous trois aspects : au plan des connaissances, au plan pratique de l’expérience, et en explicitant la forme que prend l’implication de la/du chercheur.e dans l’expérience qu’elle/il observe. Nous souhaitons recueillir un éventail très large de modalités de mise en œuvre des recherches : expériences de recherche-action, engagement du/de la chercheur.e auprès des acteurs de son terrain, ou recherche distanciée visant à alimenter la réflexion sur l’action, la pratique, les normes, etc. Enfin, d’autres articles pourront être consacrés à la biographie et à l’action de personnages emblématiques, d’Afrique ou d’ailleurs (tels René Dumont, Wangari Muta Maathai).

Les contributions attendues pourront aborder, du point de vue de leur terrain d’étude, les conséquences de la pandémie actuelle de coronavirus et de la crise économique dont elle s’accompagne, ainsi que les interrogations et les remises en cause (politiques, idéologiques sociales, environnementales, économiques) aiguisées par cette situation.

Enfin, les articles doivent être rédigés dans une langue accessible, avec un souci de pédagogie, et demeurer suffisamment synthétiques pour ne pas dépasser 25 000 signes.

Calendrier

– Les propositions d’article (résumés) sont à adresser avant le 30 juin 2020 à la rédaction

– Les articles complets (25 000 signes) doivent parvenir au plus tard le 31 octobre 2020.

– La parution du numéro est prévue le 15 mai 2021.